#Comment #placer #des #hashtags #correctement #et #pourquoi?

À l’attention des nouveaux venus

Inventé sur Twitter, et très agaçant au départ, le hashtag est devenu un composant à part entière de tout contenu posté sur les réseaux sociaux.

Un hashtag est un mot (en alphabet latin, ou cyrillique), ou une combinaison de mots et de chiffres, sans espace, précédé par le symbole # (on parle parfois de “mot-dièse” en français – notons par avance que l’anglais est la langue la plus utilisée pour les hashtags, même sur l’internet non-anglophone).

Les hashtags ont eu un tel succès sur Twitter qu’ils se sont vite répandus ailleurs, et on les trouve désormais sur tous les réseaux sociaux. Mais ce n’est pas chose aisé que de s’en servir correctement.

Tout d’abord, les faits

Le diable est dans les détails: #makeup (maquillage) et #make_up (réparer) sont deux hashtags tout à fait différents.

On peut classer les hashtahgs en 3 catégories, en fonction de leur fréquence:

  • Fréquence basse: cette catégorie est celle des hashtags liés à des niches d’intérêt (#linux) ou des formulations différentes de mots communs (#monpetitchaton à la place de #chat).
  • Fréquence haute: les hashtags les plus utilisés dans le monde (#love, #instagood, #me – encore que #moi a une certaine popularité au-delà de la francophonie).
  • Fréquence moyenne: les hashtags populaires à l’échelle locale.

Voyons plus en détail l’utilisation de hashtags sur un réseau social populaire.

Essayez PublBox gratuitement!

Les hashtags sur Twitter

Le hashtag a été conçu comme un outil pour trier le flux des publications, et il a d’abord été utilisé sur Twitter début 2009.

Sur Twitter, toutes les tendances d’une période donnée avec des hashtags sont regroupées dans une colonne séparée, « Tendances ». Twitter est un service très intelligent, qui recueille des informations sur vous et vos intérêts (ce que vous avez déjà recherché sur la plateforme) sans questions supplémentaires, en analysant votre suivi et en compilant les thèmes les plus pertinents. Cependant, ils peuvent être personnalisés.

Un hashtag de suivi de masse s’est également développé sur Twitter. Au cours d’une journée, certains tags populaires comme #massfollow # like4like apparaîtront sûrement dans les tendances. L’idée est que vous trouvez un utilisateur par un hashtag, vous vous abonnez à son compte, et il s’abonne au vôtre.

Mais pourquoi le suivi de masse n’est-il pas pertinent pour les entreprises et les marques?

  • 99% de ces abonnés ne répondront jamais à vos tweets.
  • La plupart des gens s’abonnent, attendent que vous vous abonniez en retour, puis se désabonnent.

Les hashtags sur Instagram

Sur Instagram les hashtags sont parfois les seuls éléments textuels accompagnant une photo. Outre une simple fonction descriptive, à quoi peuvent-ils servir?

  • À augmenter l’interaction:

On Instagram, the hashtags allow users and business profiles to find similar publications and join the mainstream. For example, you are a make-up artist named Emily, sharing your work on Instagram. Just add #MUA and the search will release your photo with others. Now, those interested in make-up will be able to evaluate your efforts by leaving likes, as well as follow updates and even order services, if you are so lucky.

Sur Instagram, les hashtags permettent aux utilisateurs et aux profils d’entreprise de trouver des publications similaires et de se joindre à la tendance. Par exemple, vous êtes une artiste de maquillage (makeup artist) du nom d’Émilie, et vous partagez votre travail sur Instagram. Il suffit d’ajouter #MUA et la recherche de ce hashtag diffusera votre photo avec les autres. Ceux qui s’intéressent au maquillage seront en mesure d’évaluer vos efforts en laissant des likes, certains suivront votre profil, et si vous avez du talent et un peu de chance, vous recevrez des commandes de services.

Pour obtenir un public plus large, vous devez ajouter d’autres hashtags comme #smokeyes #makeupoftheday et d’autres, comme #nails et #eyelashes. Cependant, n’oubliez pas que le nombre maximum de hashtags autorisés dans un post sur Instagram est de 30.

Il y a aussi des inconvénients: certes, l’ajout du nombre maximum de hashtags augmente la probabilité que n’importe quel amateur de maquillage tombe sur votre post, mais l’abondance de hashtags rendra le post peu attrayant en lui donnant un aspect de spam.

  • Pour la personnalisation:

Pour notre maquilleuse Emilie, il est logique de créer un hashtag unique. À cette fin, vous pouvez ajouter un nom ou un nom de famille au hashtag de niche: #EmilieMUA par exemple. Il faut vérifier à l’avance si ce hashtag n’est pas déjà utilisé par une autre Emilie.

  • Pour la navigation:

Pour sélectionner une série de photos associées à un seul événement ou sujet, essayez de créer des hashtags de navigation sur votre compte. Par exemple, si vous souhaitez présenter uniquement des échantillons de maquillage des lèvres aux clients, vous pouvez utiliser #EmilieMUA_lips.

  • Pour la promotion:

Une hypothèse répandue est que la meilleure promotion par le hashtag fonctionne sur le même Instagram. Tant de gens en parlent que l’on peut même croire en une liste de hashtags magiques qui attirent des dizaines de disciples actifs sur un profil et les transforment instantanément en clients. Néanmoins, tout n’est pas si simple.

Vous pouvez en effet augmenter votre nombre d’abonnés sur Instagram si vous atteignez le top 9 en utilisant des hashtags de fréquence moyenne. Pendant les premières minutes, le poste devrait obtenir le plus d’interactions possible, contre les autres, avec exactement le même hashtag.

Plus le hashtag est de haute fréquence, moins il y a de chances de rester en tête. Cela signifie que moins de personnes verront le message et suivront votre profil à l’avenir.

Mais voici le revers de la médaille:

  • Le plus souvent, vous obtiendrez des likes et des abonnements de bots. Même s’ils sont nombreux, à quoi servent-ils? À rien.
  • Votre contenu devrait être accrocheur, afin qu’un individu réel y arrivant via un hashtah spécifique soit tenté de vous laisser un like, et même de s’abonner.

Les hashtags sur Facebook

Les hashtags ne sont pas une fonctionnalité clef de Facebook, mais alors pourquoi sont-ils là?

  1. Sur Facebook, les hashtags servent principalement de marqueurs, pour souligner les idées de base du contenu au public. Ils ne servent quasiment pas à augmenter l’interaction et attirer de nouveaux abonnés.
  2. La recherche par hashtags a un algorithme complexe. Les posts n’apparaissent pas dans l’ordre chronologique. Tout d’abord, un utilisateur recevra une partie des posts à hashtags de ses amis, suivis par les profils qui sont les plus importants selon Facebook.
  3. Si vous lancez un concours avec un hashtag obligatoire, veuillez noter que la recherche sur Facebook peut libérer moins de tous les messages, alors que les versions sur ordinateur et mobile génèrent des versions différentes.
  4. La surveillance peut être incomplète. De nombreuses entreprises (y compris notre maquilleuse Emilie) utilisent une recherche de hashtag pour ne pas manquer les mentions dans les messages des utilisateurs. Alors, soyez conscient des spécificités des versions.

En résumé

Malgré la popularité des hashtags, ils s’avérent quelque peu surestimés.

Qu’obtenons-nous en utilisant des hashtags, et comment peuvent-ils être utiles?

  • Ils mettent en évidence l’idée #principale dans un grand message et d’ajouter une emphase.
  • Ils sont bien intégrés à la navigation sur Vkontakte et Instagram.
  • Ils marquent les nouvelles les plus branchées sur de nombreux réseaux sociaux.
  • En utilisant les bons hashtags(pour des niches thématiques), vous pouvez attirer l’attention d’utilisateurs actifs.

Connectez votre page à PublBox!

En conclusion

Un guide des hashtags sur les réseaux sociaux:

  • Ne soyez pas dans l’extrémisme. Ça ne sert à rien de mettre 30 hashtags sur un post, mais les boycotter entièrement vous fera manquer des opportunités
  • Mettez de l’espace entre chacun d’entre eux. Une séquence illisible comme #beauty#fashion#style#me risque d’énerver les internautes, et vous n’aurez pas le moindre like
  • Cachez les hashtags.Si vous en utilisez beaucoup et juste pour obtenir des likes, postez-les dans un commentaire séparé juste après avoir partagé votre photo.
  • N’utilisez pas les symboles.Les tirets et autres signes de ponctuation, les caractères spéciaux comme +, $, &, %, ainsi que les espaces entre plusieurs éléments d’un même hashtag, c’est le bide assuré.
  • Mélangez les hashtags.Pour augmenter l’efficacité d’un post, vous devriez utiliser des hashtags à haute fréquence ainsi que des hashtags uniques pour la navigation et la personnalisation.
  • Ne vous faites pas bannir.Il existe une liste de hashtags bannis sur Instagram. Certains sont assez évidents, comme #bigdickboy et #russianmilf mais d’autres semblent assez innocent, comme #hardsummer et même #valentinesday. Faites attention!
  • Vérifiez les hashtags avant de les envoyer.Si vous avez l’air analphabète vous réduisez grandement votre crédibilité mais aussi l’interaction. Personne ne trouvera votre post avec le hashtag #maqillage, mais #maquillage, oui!
  • Lisez votre hashtag à voix haute avant de le poster, si vous ne souhaitez pas devenir le dernier mème à la mode.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *